Ne nous voilons pas la face : bien que le trail running soit un sport de pleine nature, son impact sur l’environnement peut-être réel si nos comportements de traileurs sont inadaptés. Aujourd’hui, de nombreux organisateurs de courses mettent en place des actions pour limiter les impacts environnementaux de leurs évènements et minimiser l’empreinte carbone liée à l’afflux de coureurs.

Mais nous avons aussi un rôle individuel à jouer, y compris lors de nos entraînements. Alors comment pratiquer le trail de façon plus éco-responsable ? Voici un petit tour d’horizon des fondamentaux du traileur éco-responsable.

 

  1. Je respecte la nature en me faisant discret :

Je suis attentif à préserver les milieux naturels que je traverse en restant sur les sentiers (il faut notamment éviter de couper les lacets en montagne). Je profite de la faune et de la flore qui m’entoure sans la perturber (ne pas prélever d’espèces végétales, éviter les repérages de tracés de courses avant 9h et après 19h pour ne pas déranger la faune sauvage, se tenir à l’écart des animaux pour éviter de les effrayer). Et pour mes besoins naturels, je choisis un endroit éloigné des cours d’eau, rivières ou torrents et j’enterre soigneusement mon papier toilette si je n’ai pas pu m’en passer !

 

  1. Je ne laisse aucun déchet derrière moi :

Je ne jette rien dans la nature, même les déchets alimentaires ! En effet, ces derniers, s’ils ne sont pas mangés par les animaux (avec le risque qu’ils soient mal digérés et les rendent malades), peuvent mettre plusieurs mois ou années à se décomposer ! Voici quelques exemples de la durée de vie de certains déchets laissés dans la nature :

  • papier toilette : 2 semaines à 1 mois
  • mouchoir en papier : 3 mois
  • trognon de pomme : 1 à 5 mois
  • pelure d’orange : 6 mois (et peau de banane jusqu’à 2 ans !)
  • papier de barre énergétique : 5 ans
  • canette en aluminium : 10 à 100 ans
  • serviette ou tampon hygiénique : 400 à 450 ans
  • sac plastique : 450 ans
  • gourde ou bouteille plastique : 100 à 1000 ans

Alors prenons soin de rapporter avec nous tous nos déchets !

Et d’ailleurs, si chacune de nos sorties était aussi l’occasion de ramasser un seul déchet trouvé sur son passage ? Cela paraît peu, mais multiplié par le nombre de sorites et de traileurs, cela pourrait être énorme…

 

  1. Je choisis des marques et des équipements éco-responsables

Je peux choisir de privilégier les marques qui se sont engagées pour produire plus éco-responsable ou qui ont inscrit leur démarche environnementale et sociétale au sein même de leur ADN. De consommateur, je me transforme alors en consomm’acteur ! Mes possibilités d’action sont nombreuses : choix de textiles à base de fibres naturelles ou d’équipements à base de matières premières recyclées, utilisation d’accessoires réutilisables (comme une éco-tasse utilisée lors des courses de Trail), priorité donnée aux productions locales notamment pour la nutrition… à moi de choisir et d’agir !

 

  1. Je raisonne mes déplacements

Pour me rendre sur mes lieux d’entraînements ou de courses, j’adopte quelques réflexes afin de réduire mon empreinte carbone : je privilégie le covoiturage chaque fois que c’est possible et je fais une partie du voyage en transports en commun.  Je réduis ma participation à des courses qui nécessitent de prendre l’avion pour aller courir à l’autre bout de la planète car j’ai souvent de magnifiques endroits à parcourir pas très loin de chez moi…

 

  1. Je m’inscris à des courses éco-responsables

De plus en plus de courses ont mis en place des mesures pour respecter l’environnement : tri systématique des déchets, ravitaillements éco-responsables, balisage respectueux des milieux naturels, nettoyage après-course, suppression des gobelets jetables, sensibilisation du public, des bénévoles et des participants, mise en place de transports collectifs, disqualification des traileurs non respectueux. Avant de m’inscrire à une course, je vérifie donc que ces principes sont respectés car ils sont importants pour limiter l’impact des nombreux coureurs présents au même moment et au même endroit !

 

Avec ces quelques principes, nous pouvons agir pour continuer à profiter pleinement des  paysages magnifiques qui nous entourent, tout en les préservant…

Belles sorties à vous !

 

Christèle
Pour l’équipe My Trail Box