Pendant des mois, toutes les courses trail ont été à l’arrêt et courir au sein d’un club ou entre amis s’est avéré souvent compliqué, voire impossible… Dans ce contexte, difficile pour nous traileurs de rester motivés ! Certains d’entre-nous se sont fixés des défis personnels, d’autres ont participé à des courses virtuelles, d’autres encore en ont profité pour pratiquer des activités sportives complémentaires et bénéfiques à la pratique du trail (entraînement croisé, renforcement musculaire). Mais pour la plupart d’entre-nous, il manquait les ingrédients essentiels qui renforcent notre plaisir, notre motivation à courir et à nous entraîner. Finalement, quelles sont ces composantes majeures qui rendent le trail aussi addictif

 

Le Trail : un sport facilement accessible qui rime avec liberté, nature et humilité

Si les courses trail ou les sorties entre amis nous ont manqué, le fait de pouvoir aller courir où l’on veut et quand on veut aussi ! En effet, découvrir de nouveaux paysages, s’adapter au terrain, courir en pleine nature (où il est fréquent de croiser chamois, biches ou autres animaux) est un vrai bonheur et un moteur de notre motivation. Le trail est un sport de liberté au cours duquel on multiplie les découvertes.

Découverte de magnifiques points de vue, découverte de la faune et de la flore (en se faisant aussi discret que possible) mais aussi découverte de soi-même ! L’humilité est d’ailleurs une qualité incontournable en trail : rester humble et respectueux face à la nature, apprendre à l’écouter, à la décrypter. Savoir aussi écouter son corps et parfois renoncer lorsque les limites sont vraiment atteintes ou lorsque les conditions extérieures l’exigent. Se découvrir ou se redécouvrir soi-même, être dans l’instant présent : un autre petit bonheur.

L’essence même du trail est la liberté qu’il procure mais sa force réside aussi dans le fait qu’il est accessible et adaptable à la plupart d’entre nous, chacun à son niveau. Avec de l’entraînement (une visite préliminaire chez le médecin peut-être nécessaire), un minimum d’équipement et de la motivation, le plaisir est au rendez-vous ! Les courses trail en nature permettent de décompresser en alliant à la fois santé physique et mentale. Elles aident à briser la monotonie métro/bureau/dodo (même si vous ne prenez pas le métro), à s’évader du quotidien et à rester de bonne humeur grâce à la sécrétion d’endorphines. Que du bonheur !

 

Le Trail : un sport de partage à forte composante sociale

Le Trail, un sport individuel ? Certainement pas ! A en juger par le nombre d’applications de partage de courses qui se développent, les clubs de running qui font le plein, les échanges entre traileurs sur les réseaux sociaux ou bien les nombreuses courses trail organisées chaque année, il est clair que le trail running est un sport qui se partage.

Que vous soyez adepte de sympathiques sorties entre amis ou de dossards de courses organisées, il est tellement motivant de pratiquer le trail à plusieurs ! Cela tombe bien car, après ces longs mois de privation, il est de nouveau possible de courir en groupe. Enfin l’occasion revenue de pratiquer notre loisir dans une ambiance conviviale. Après tout, notre communauté de traileurs(euses) est un peu comme une grande famille. Elle permet de partager sa passion, de partager ses bons plans, de prodiguer des conseils, d’en recevoir et de se sentir soutenu(e) dans ses objectifs. Top pour notre motivation !

Se challenger à plusieurs est aussi plus efficace, car oui, le trail est un sport exigeant où il faut souvent faire preuve de résilience. Les autres nous aident à aller toujours plus loin, à dépasser nos limites, mais aussi à nous raisonner lorsque cela est nécessaire. Que ce soit en courses trail organisées ou en groupes amicaux, les objectifs semblent tout de suite plus réalisables et la fatigue se fait moins ressentir. Les débutants y trouvent une source de motivation, tandis que les plus avancés en retirent plus de plaisir et de performance. Courir à plusieurs et échanger des conseils, des ressentis, permet souvent une progression plus rapide que la moyenne.

Depuis le 9 juin, le gouvernement autorise les compétitions de plus de 500 personnes et une pratique en groupe de 25 personnes maximum. A compter du 30 juin, il n’y aura plus de limite de nombre pour courir en groupe et les courses trail pourront réunir jusqu’à 2500 participants. Les premières courses ont donc eu lieu et les traileurs sont heureux de pouvoir porter à nouveau un dossard. Le bonheur enfin retrouvé !

A vos chaussures de trail, à vos ami(e)s traileurs(euses) et à vos futurs dossards !

Et n’oubliez pas de partager avec nous vos sorties et courses ! 😉

 

Christèle
Pour l’équipe My Trail Box